Vos questions sont entre de bonnes mains

Arthrose hanches

Partager
Envoyer par email

L'arthrose peut toucher de nombreuses articulations et les symptômes ressentis dépendent de la localisation :

L'arthrose des hanches : 1 personne sur 200

Aussi appelée coxarthrose, l'arthrose des hanches est l'une des formes d'arthrose les plus douloureuses et les plus handicapantes.

  • Sa fréquence augmente avec l'âge.
  • Environ 1 personne sur 200 en souffre après 55 ans.

Dans la moitié des cas, il n'y a pas de cause précise, mais la moitié des coxarthroses sont favorisées par une anomalie architecturale de la hanche, qui accélère l'usure de l'articulation.

Symptômes de l'arthrose des hanches : forte douleur

La douleur est le principal symptôme de l'arthrose des hanches.

Elle est typiquement :

  • localisée dans le pli de l'aine, irradiant parfois dans la cuisse voire le genou,
  • de type « mécanique » : elle s'aggrave lors d'un effort et se calme au repos,
  • la douleur peut s'accompagner d'une sensation de raideur matinale.

La coxarthrose est très handicapante.

La douleur a un impact sur les activités quotidiennes et notamment la marche, le fait de s'habiller, de mettre ses chaussures, etc.

Traitement de ce type d'arthrose : calmer les douleurs

Il n'y a pas de traitement efficace pour guérir et soigner l'arthrose.

  • Cependant, de nombreux médicaments permettent de calmer les douleurs et l'inflammation, s'il y en a une.
  • Une rééducation de la hanche atteinte en cure thermale ou kinésithérapie peut aussi aider.

Chirurgie de la hanche : pose de prothèse

Malheureusement, lorsque l'arthrose de la hanche est trop avancée, une chirurgie doit être envisagée.

  • Elle consiste à remplacer la hanche malade par une prothèse.
  • En France, 360 000 personnes de plus de 75 ans vivent avec une prothèse de hanche.

4 principaux traitements recommandés

L'EULAR (Ligue européenne de lutte contre le rhumatisme) a édité des recommandations pour le traitement de la coxarthrose.

Voici les principales :

  • Traitements non pharmacologiques de la coxarthrose : mesures d'éducation, exercices physiques, aides techniques (cannes, semelles) et réduction du poids en cas d'obésité ou de surpoids.
  • Antalgiques et surtout paracétamol : les, AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), à la dose efficace la plus faible possible, peuvent être associés ou substitués chez les malades ne répondant pas au paracétamol.
  • Anti-arthrosiques d'action retardée (glucosamine, chondroïtine sulfate, diacérhéine, extraits d'insaponifiable d'avocat et acide hyaluronique) : sont assez peu efficaces.
  • Injections intra-articulaires de corticoïdes : peuvent être envisagées chez les patients souffrant d'une poussée évolutive ne répondant pas aux antalgiques ou aux AINS.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-baptiste gelle

ostéopathe | workosteo , ostéopathie en entreprise

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

josiane d.

editrice d'info et de conseils santé

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.